Anna Herman, l’Ukraine au coeur

by Hanna_Herman

 Communiqué de presse

logo2j

On ne connait de l’Ukraine que quelques villes et lieux, souvent sous le feu de l’actualité. Mais que sait-on (sait-on même qu’elles existent) de la Polésie, de la Ruthénie, ou de la Galicie. C’est dans cette dernière région ukrainienne que nous emmène Anna Herman dans son roman La petite fille et les cosmites, la meilleure approche pour découvrir l’âme de la partie occidentale de son pays.

L’Ukraine que nous conte Anna Herman dans son roman La petite fille et les cosmites est vue sous l’angle d’une fresque intimiste et d’une polyphonie, traitée sur un mode kaléidoscopique qui plonge quand il le faut dans le passé pour mieux donner à voir et à comprendre sa terre d’origine. Le village de son récit a été au cours de son existence soumis à de nombreux états. La Galicie a en effet au cours des siècles été une terre austro-hongroise, puis polonaise, puis sous occupation allemande, ensuite soviétique avec une guerre des partisans contre l’occupation, et enfin ukrainienne depuis les années 90.

Sujet de l’histoire, qu’elle a subie plutôt que d’en être le moteur, cette région a dû vivre au rythme de celle-ci. Dans le roman sont évoqués pêle-mêle, à l’occasion de telle ou telle anecdote et comme en filigrane, la disparition de ses juifs, l’occupation allemande, puis soviétique, la guerre des partisans, les goulags, la répression antireligieuse, l’indépendance et ses suites.

On découvre un peuple aux riches traditions ancestrales et déchiré entre celles-ci au gré des occupations.

On y découvre les joies et les conséquences de son indépendance récente. On y voit enfin, dans le superbe épilogue, l’impact de la modernité et l’entrée dans la mondialisation où il commence et risque de plus en plus de servir de main d’œuvre bon marché dans les pays plus avancés de la communauté européenne.

La petite fille et les cosmites est une lecture indispensable pour qui veut aller au-delà des clichés sur un pays fascinant qui, par sa diversité, résume l’Europe à lui tout seul.

La petite fille et les cosmites
Editions L’esprit des aigles, Bruxelles.